Popote et Nature

Popote et Nature
Voyages dans mon univers au gré de ma cuisine, de mes vadrouilles et de mes photos naturalistes

mercredi 27 avril 2016

53 nuances de pommes de terre ! Vous aimez la patate ? Venez y trouver votre bonheur !

Ensemble des recettes de pommes de terre faites par les participants à la Battle Food #42

Et voilà ! La battleFood #42 sur le thème "sublimons la pomme de terre" et donnons de la couleur à notre plat ! est terminée. 

Ravie d'avoir été marraine de cette édition qui a inspiré 53 blogs gourmands à proposer des recettes inventives et colorées. J'avoue avoir été bluffée par les recettes, les participants se sont surpassés tout cela dans la joie et la bonne humeur. Voilà donc le tableau Pinterest qui récapitule l'ensemble des recettes avec les liens vers les blogs respectifs 

 Tableau récap des 53 recettes autour de la pomme de terre


Vous y trouverez : 

  • des croquettes
  • des boulettes
  • de la purée 
  • des pizzas !! 
  • des chaussons 
  • des salades 
  • des gaufres
  • des muffins !! 
  • un brownie !!
  • une confiture !!
  • des crêpes et pancakes
  • un invisible coloré 
  • des patates farcies 
  • des samoussas
  • des tartes
  • des millefeuilles
  • des gnocchi 
  • des buns !!!
  • un faux éclair !
  • ....et bien d'autres
Complètement dingues ces recettes n'est ce pas ? et pleines de couleurs et de vie !
Vous ne saviez pas que vous pouviez faire des recettes sucrées avec la patate, eh bien oui ! et le résultat est sympa avec ces petits gâteaux moelleux et fondants !
Quoi vous êtes encore là ? Cliquez sur l'image du tableau Pinterest et allez voir toutes ces recettes bluffantes ! 

Il est temps aussi de vous révéler le nom de la future marraine. J'ai longuement hésité, le choix a été cornélien vous vous en doutez. Après avoir passé 2 H à regarder le tableau, à relire certaines recettes , j'ai extrait 2 recettes qui m'avaient fait de l'oeil Il s'agissait de :
- la galette au saumon Gravlax de Valérie de I Love cakes, j'ai craqué sur ses photos qui correspondaient exactement au thème patate et couleur et j'adore aussi le saumon gravlax à la betterave 
- du faux éclair au hareng de Florence de Au fil du Thym , j'ai adoré son histoire de cogitations familiales, de revisite complète de la salade de hareng et sa petite orchidée qui a fait un clin d'oeil à la naturaliste que je suis ! 


 et oh malheur j'ai dû n'en choisir qu'une ! :( 

Alors mon choix s'est porté sur .... roulement de tambours ..... Florence de au fil du Thym ! A elle de reprendre le flambeau et de mener une nouvelle cogitation familiale sur le prochain  thème ! Bon courage Florence et amuse toi bien ! Quant à Valérie, je ne doute pas que la qualité de tes recettes et de tes photos feront de toi bientôt une belle marraine de défi ! 

Bravo en tout cas à tous les participants , ça m'a fait bien plaisir d’organiser ce défi et de voir un bel esprit de joie et de partage dans la blogosphère culinaire ! 

Patate power, patate for ever !


Que faire avec de l'alliaire cette petite plante sauvage au délicat goût d'ail mais sans les inconvénients ...



Je me promène régulièrement avec ma toutoune dans un bel endroit à proximité de chez moi et hier malgré le froid nous avons donc satisfait la demande de notre beauté pour faire son tour quotidien et j'ai découvert avec bonheur cette petite plante sur les chemins de notre balade. C'est un endroit sans pesticides, loin de toute civilisation ou presque, quasiment désert, ce qui m'arrange ... Monique si tu me lis tu vas me maudire ;) !
J'ai donc cueilli un petit bouquet d'alliaire officinale ou Herbe à ail (Alliaria petiolata) et ce matin j'ai réalisé deux petites recettes toutes simples après avoir dégusté quelques fleurs dans ma salade hier soir. 
C'est une plante qui doit être mangée crue, elle ne supporte pas la cuisson qui lui enlève son goût d'ail ce qui fait tout son intérêt et elle développe une amertume peu agréable. Alors consommez la ultra fraîche dans les salades, dans les oeufs mimosa par exemple. Vous pourrez la conserver plus longtemps en réalisant un pesto d'alliaire que vous garderez au frigo sous une petite couche d'huile. Voir les recettes ci dessous.


Si vous voulez en savoir plus sur cette petite plante lisez l'article des Jardins de Pomone qui lui est consacré , une mine de renseignements ce site et des gens sympas, j'en ai rencontré quelques uns lors d'un voyage en Vendée, de vrais passionnés du bon et du naturel. 


Quelques précautions d'usage 
Attention comme toute cueillette dans la nature, vérifiez que vous avez la bonne plante et si vous avez le moindre doute, jetez !  Cela ne vaut pas le coup de risquer sa vie ou sa santé pour vouloir manger des plantes sauvages. L'alliaire est assez facile à reconnaître et quand vous froissez son feuillage, l'odeur d'ail est bien présente.
Comme toute plante cueillie dans la nature, il faut un minimum de précautions,  cueillir :
- dans un endroit en dehors de zone traitée par les pesticides, 
- de préférence dans un endroit sans pâturage d'animaux de ferme comme les vaches ou les moutons (attention à la redoutable douve du foie)
- sans  présence d'excréments d'animaux 
- en vérifiant la présence d'insectes ou non sur la plante (s'il y a des oeufs, laissez la plante en place, vous aurez peut être sauvé la vie de futurs papillons ;) 

Lavez toujours soigneusement vos plantes, je mets du vinaigre blanc dans l'eau et je les laisse tremper. Égouttez bien la plante et refaites une petite vérif .Il y a quelques années en lavant des orties pour faire une soupe aux orties , j'avais sauvé un beau papillon citron qui est reparti sans dommage vivre sa vie éphémère de papillon. 

Voici donc deux petites recettes ou des suggestions d'emploi de l'alliaire, toutes simples, à vous d'inventer les vôtres !





Les oeufs mimosa à l'alliaire pour 2 personnes
Cuisez 4 oeufs durs, coupez les en deux dans le sens de la longueur, retirez délicatement les jaunes et écrasez les. Lavez les feuilles de l'alliaire soigneusement (une dizaine), égouttez les, hachez les et ajoutez les aux jaunes, mélangez bien. Ajoutez alors 2 cc de mayonnaise et mélangez délicatement, garnissez les alvéoles des blancs et dégustez rapidement.




Le pesto d'alliaires 

Ingrédients (pour un gros pot de pesto genre pot de confiture de 350 g)
- environ 80 g de feuilles et de fleurs d'alliaires nettoyées
- huile d'olive de bonne qualité
- 40 g de parmesan râpé 
- une dizaine  de grosses amandes émondées 
- sel et poivre de bonne qualité





Dans une poêle antiadhésive, sans matière grasse, faites revenir les amandes pour développer leur arôme. Quand elles sont un peu dorées, arrêtez le feu et laissez les refroidir à part.
Dans le bol d'un mixer, mettez les amandes refroidies, donnez un coup de mixer, ajoutez les feuilles et les fleurs d'alliaires, redonnez un coup, ajoutez ensuite le parmesan et faites tourner votre mixer en ajoutant l'huile progressivement à votre convenance en fonction de l'onctuosité plus ou moins forte que vous souhaitez de votre pesto. J'ai mis environ 150 ml d'huile d'olive.Salez et poivrez.
Mettez dans un bocal,couvrez un peu d'huile pour le conserver et conservez le au frigo.






Astuces : Vous pouvez mettre ce que vous voulez comme graines ou fruits : des pignons, des graines de tournesol, des noisettes, à vous d'inventer le pesto qui vous va !

Vous pouvez utiliser votre pesto dans des pâtes ou sur des tartines de pain de campagne ou en dip pour l'apéro.





dimanche 24 avril 2016

Revisite de la salade de harengs à la nordique -Battle Food #42

Salade de pommes  de terre aux harengs fumés, betterave, carottes et pomme Granny 

Voici venu le temps de la BattleFood #42, ce défi culinaire dont je suis la marraine grâce à Emilie du blog Emilie Sweetness. Pour ce défi j'ai demandé aux participants de "me sublimer la patate" en réalisant une recette salée ou même sucrée avec de la pomme de terre et en mettant de la couleur dans l'assiette  : que ce soit au niveau de la recette en elle même par exemple avec des pommes de terre de couleur , ou des épices, des herbes, des ingrédients de couleur différente, des sauces ..

ou que ce soit au niveau du décor qui accompagne votre recette, mais attention il doit être comestible : aromatiques, tomates cerises, fruits de couleur, fleurs,...
Ce défi culinaire existe depuis quelques années et tourne sur la blogosphère culinaire depuis que Carole du blog Sunrise Over Sea l'a créé. 41 parrains et marraines se sont donc succèdés en proposant des défis autour d'ingrédients, de présentations, de pays ... beaucoup d'imagination développée et de sublimes recettes faites lors ces ces battlefood pour le plaisir juste du partage et de relever le défi.

Voilà donc ma recette. J'ai décidé de revisiter la classique salade de harengs à la nordique en ajoutant de la couleur et des ingrédients moins classiques. J'ai flashé sur ces carottes violettes qui sont encore plus douces et sucrées que les orange et qui donnent du peps dans les plats avec leur pourtour violet foncé et leur coeur orange.  Un petit côté acidulé avec les pommes vertes Granny Smith et une déclinaisons de rose avec la betterave et l'oignon rouge qui apportent aussi leur note sucrée. 
Quelques grains de sel de l’Himalaya, ce sel est un fossile, vestige d’une mer préhistorique qui s'est complètement évaporée il y a plus de 200 millions d’années, au Pakistan.Sa couleur lui vient de l'oxydation du fer présent sous terre. On le trouve assez facilement en épicerie, il n'a pas du tout de goût iodé et sa couleur apporte un plus dans les plats.



Ingrédients pour 4 personnes 

- 2 carottes violettes 
- 4 belles pommes de terre
- 1 oignon rouge
- 4 harengs fumés au naturel
- 1 belle betterave rouge cuite
- 1 pomme granny smith 
- 1/2 citron jaune
- sel rose de l'Himalaya (facultatif) , bon poivre noir corsé
- 3 cs d'huile de tournesol
- 1 cs de vinaigre de cidre 




Préparation
Épluchez et coupez vos pommes de terre en tranches avec une mandoline. Cuisez les à l'eau mais ils faut qu'elles restent fermes. Quand elles sont cuites, laissez les refroidir complètement. Épluchez les carottes et coupez les aussi en rondelles épaisses, faites les cuire et laissez les refroidir aussi. Coupez les filets de harengs fumés en petits morceaux. Émincez l'oignon rouge finement. Coupez la betterave cuite en petits carrés. Lavez bien la pomme Granny et coupez la en petits morceaux en les mettant dans un bol avec le jus de citron pour qu'elle ne s'oxyde pas.
Préparez la vinaigrette en mélangeant l'huile de tournesol, le vinaigre de cidre et le poivre. 
Disposez sur les assiettes les différents ingrédients en arc de cercle sans fermer le cercle, Passez avec une cuillère de vinaigrette au dessus des ingrédients et finissez en parsemant le sel rose de l'Himalaya.







Les participants à cette Battle food sur le thème de la patate en folie 

Popote et NatureEmilie Sweetness, J'ai toujours aimé le jaune moutardeByACB4youMelina et chocolat, Pourquoi je grossisRappelle toi des metsFil et CroqPar amour des bonnes chosesnietzschepaillettesetsacamainLa cuisine maison et pourquoi pas moi ?Cuisine Voozenoo, Au fil du thymDouceurs MaisonBistro de Jenna,  Cuisine et Déco by MariaDes recettes à GogoNan's CookingKeskonmangemaman ?,Cooking in JuneLe blog de CataCelin BlogMy little pâtisserieGraine de Faim KelyAurore's bakery and delicious thingsPâtisserie à croquerFramboises et bergamoteUn zest de soleilLa médecine passe par la cuisineMadeleines et plumes d'autruchePix'elle(s) cuisine(nt) et plus encore I am hungryPoivré SebLa Polygraphe,Envie d'une recette végétarienne ?Aussi délicieux qu'un gâteau,  I love cakesPetite cuillère et charentaisesMon bonheur gourmandLalala cuisineCuisine 2 soeursPar faim d'arômes,Tout simplement fait maison, la gourmandise de violetteles cookines,  Cosmic tomatoes , Cyrielle GourmandisesRécréa cakesLes recettes de MélanieComplètement meringuéLa délicieuserie Pause natureQuelques grammes de gourmandises , Click, cook and taste , Comme une envie de..., Cooking Julia ,



vendredi 22 avril 2016

Encore un peu de chou vert ? Le goût d'une potée sans les calories !

Fausse potée légère au chou vert 

Dernier opus de la saga chou vert , voilà la dernière recette faite avec cet énorme chou ramené un jour par mon mari en lieu de place d'un chou blanc demandé pour faire un coleslaw .... J'ai dû faire preuve d’imagination... !  Après la pintade au chou vert et aux raisins , la soupe au chou, j'ai réalisé une potée au bon goût de lard fumé et de légumes. 


Bien moelleuse car cuite dans un bouillon de volaille maison, en l’occurrence le bouillon fait avec la carcasse de la pintade de la recette citée plus haut, elle s'est laissée manger facilement par toute la famille. Une vraie recette réconfortante et savoureuse. Le printemps a  poussé son nez mais ce week-end les températures en chute libre donnent envie de se replonger dans des bons classiques réconfortants, les salades arriveront bientôt ! 

Ingrédients pour 4 personnes
- 1/2 chou vert
- 150 g de lardons fumés
 - 4 pommes de terre à chair ferme
- 2 carottes 
- 1/2 litre de bouillon de volaille maison 
- matière grasse de cuisson 
- 1 pincée de bicarbonate
- sel, poivre 





Préparation 
Faites précuire le chou vert en le faisant cuire dans de l'eau bouillante salée avec la pincée de bicarbonate pour conserver la couleur verte du chou. Il faut que le chou reste vert et soit juste ramolli un peu. Égouttez le et passez le sous l'eau froide pour arrêter la cuisson. 
Après les avoir épluchés, coupez les pommes de terre en carrés et les carottes en rondelles.
Dans un fait tout, faites revenir les lardons avec les pommes de terre et les carottes dans un peu de matière grasse. Quand les lardons sont cuits , ajoutez le bouillon de volaille et faites cuire les légumes doucement en remuant souvent. A mi cuisson, ajoutez le chou vert et terminez la cuisson, salez légèrement et poivrez bien. Le bouillon doit servir à cuire les légumes mais il ne doit pas les recouvrir totalement , c'est pourquoi il faut remuer régulièrement.
Servez bien chaud. 





Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...