samedi 2 août 2014

Macarons de Montmorillon

La petite douceur du Poitou qui vous perdra !

Expatriée de mon nord natal dans le Poitou après une étape en Champagne Ardennes, j'aime bien tester les spécialités locales et les faire à ma sauce. Après la tarte au quemeu de Champagne Ardennes, voilà que je me suis lancée dans le petit gâteau emblématique d'une petite ville du Sud de la Vienne  : le macaron de Montmorillon. Beaucoup de villes proposent des macarons très différents alors que la base est toujours pareille ou très proche. Ce n'est ni du massepain ni des congolais (faits avec de la  noix de coco) Peu d' ingrédients pour ce petit gâteau très sucré, donc toute la différence de goût et de texture va venir de la cuisson et de la façon de le préparer.  Si vous ne connaissez pas ceux de Montmorillon, testez les ! Ce qui fait leur différence est le moelleux du coeur et le croustillant de la couverture.

Indiscrétion : Le macaron parisien reste un échec pour moi en cuisine, je n'ai pas récidivé après cette fois mémorable ! Les macarons parisiens ont fini en macarons Popote et Nature ! Ben oui ! pourquoi n'aurais je pas mon macaron à moaaaah !

J'ai également déjà réalisé le macaroné du Poitou qui part des mêmes bases que les macarons mais version XXL en format tarte pour les méga gourmands ! 

A visiter par ailleurs le Musée de l'Amande et du Macaron à Montmorillon où on apprend plein de choses intéressantes sur l'amande et la fabrication du macaron, une histoire familiale ici.


Ingrédients 
- 250 g de sucre
- 250 g de poudre d'amandes
- 4 blancs d'oeufs
- 5 gouttes d'extrait d'amande amère



Préparation 
Préchauffez le four à 190°C 
Mélangez la poudre d'amandes avec le sucre. Montez les blancs en neige ferme.Mélangez les délicatement avec la poudre d'amandes et sucre. Ajoutez l'extrait d'amandes amères. Mettez la pâte dans une poche à douille et sur une feuille de papier sulfurisé disposez des petit tas de pâte en forme d'escargot en appuyant plus fortement sur la poche à la fin pour avoir une certaine hauteur pour que votre petit gâteau ait une certaine épaisseur. Laissez votre plaque de macaron sécher une heure environ pour qu'une sorte de croûte se fasse puis cuisez environ 20 à 25 mn. Il faut que le macaron reste moelleux et ait une croûte et un pourtour dorés. 

Astuce : pour qu'ils gardent leur moelleux, gardez les au frais ou dans le bas de votre frigo, enfin ça c'est si vous arrivez à ne pas tous les dévorer tout de suite !!! 








4 commentaires:

  1. Réponses
    1. ils se dévorent sans problèmes :)

      Supprimer
  2. c'est la meme chose que les amaretti italiens non ? en tous les cas ça y ressemble bien et c'est vrai que c'est délicieux !! bises, bonne journee

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je n'ai jamais goûté d'amaretti mais après avoir regardé sur internet les recettes il est vrai que l'on part de la même base mais à priori du sucre glace est ajouté en couverture ce qui les rend croquant alors qu'ici le croquant est donné par le croûtage préalable et la cuisson ! bonne journée à toi aussi :)

      Supprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...