Popote et Nature

Popote et Nature
Voyages dans mon univers au gré de ma cuisine, de mes vadrouilles et de mes photos naturalistes

jeudi 19 avril 2018

Limonade aux fleurs de printemps : un rafraîchissement original

Limonade aux fleurs de coucou © Popote et NatureLimonade aux fleurs de coucou 

Au printemps, elle est une des premières à enchanter la campagne avec ses petites fleurs jaunes dressées toutes délicates. Appelée fleur de coucou (elle porte bien d'autres noms mais c'est celui que je préfère) car comme l'oiseau (que l'on ne voit presque jamais ) elle annonce la sortie de l'hiver et l'arrivée des beaux jours et du réveil de la nature. Le printemps est ma saison préférée, signes de renouveau, d'une belle luminosité, de camaïeux de couleurs avec les arbres fruitiers en fleurs, les feuilles vert tendre des arbres, le chant des oiseaux ..., bref la vie ! 
Si vous suivez mon blog depuis quelques temps (ou si vous le découvrez tout juste) vous savez que j'aime la nature, je suis fan de photos naturalistes et depuis 1 an j'ai un nouveau terrain de jeux avec mon nouveau chez moi : 1.5 ha de jardin et de prairies avec : 4 variétés d'orchidées différentes :) , une succession de fleurs sauvages qui attirent les insectes dont les papillons qui vont enchanter mon été et celles de nos hôtes de notre chambre d'hôtes qui pourront utiliser notre terrain de badminton au milieu des fleurs et donc des papillons ;)
En attendant la floraison des anthémis, je profite de la floraison des primevères officinales ou primevères vraies (Primula officinalis Linné ou Primula veris Huds.).La primevère est l’une des premières fleurs à éclore au printemps, « primula » signifie : « toute première » et « veris » : « du printemps ».
J'avais participé il y a quelques années à une balade nature avec une conteuse qui racontait que sa grand mère interdisait à ses petits enfants de ramener des bouquets de fleurs de coucou à la maison car elles allaient empêcher les poules de pondre .En tout cas ça n'a eu aucun effet sur mes poulettes qui continuent à nous offrir leurs oeufs quotidiens ;)   
Limonade aux fleurs de coucou © Popote et Nature

Avez vous déjà senti le parfum délicat de ces petites fleurs jaunes ? C'est ce qui m'a décidée à faire des recherches pour savoir si elles étaient utilisables en cuisine car bonne odeur ne signifie pas que vous pouvez les consommer sans danger. Soyez toujours prudents avec les cueillettes sauvages car en dehors d’une toxicité potentielle, les plantes ont des vertus  médicinales qui ne doivent pas être traitées à la légère. Je ne les utilise pas en cuisine pour bénéficier de cet effet, n'ayant pas de connaissances particulières dans ce domaine. Je les utilise toujours avec parcimonie, notamment pour préserver les ressources. De toute façon, je ne fais jamais de grosse quantité, quel intérêt de faire des litres de limonade ou d'en boire des litres ? Je préfère renouveler l'expérience le temps  d'une floraison ou de production d'une espèce  pour en profiter à l’instant présent. C'est pour cela que je ne fais pas des quantités conséquentes de pesto d'ail des ours par exemple car j'ai remarqué qu'il est toujours plus agréable d'en manger quand c'est la pleine saison juste après une petite balade pour la cueillette. 
Limonade aux fleurs de coucou © Popote et Nature
J'associe d'ailleurs très souvent le plaisir de la balade avec le plaisir de la cueillette suivi du plaisir de la cuisine, les plantes sauvages n'attendent pas pour passer à la casserole ;) Si vous cueillez pour cuisiner sachez qu'il vous faudra passer derrière vos fourneaux au retour de la cueillette sinon adieu belles fleurs et feuilles toutes fraîches.
Toute cueillette sauvage doit se faire avec parcimonie, ne ratiboisez  pas des coins entiers d'ail des ours par exemple, ne cueillez pas toutes les fleurs de primevère  en une seul endroit, laissez en pour les autres utilisateurs (et je ne parle pas des humains ;) ! Dans certaines régions cette fleur peut avoir un statut protégé, renseignez vous  Protéger la nature me tient à coeur et il est vrai que je prélève peu et de façon raisonnée (pas toutes au même endroit, je ne fais pas de "razzia" complète sur un secteur et je ne prends que les fleurs sans toucher à la plante en totalité).

Attention ! 
Rappelez vous également que vous n'êtes pas seuls à passer à côté des bontés de la nature, les animaux sauvages aussi, donc dans toute cueillette sauvage il faut être vigilant. Les plantes proches du sol (fraises des bois, pissenlits ...) peuvent avoir été contaminées par les excréments des animaux sauvages et sont susceptibles de vous provoquer une échinococcose, une maladie très grave.
Ne ramassez pas dans des prairies où il y a eu des bêtes d’élevage (moutons notamment) à cause du danger de la douve du foie, celle ci pouvant également contaminer des plantes en milieu humide (cresson des fontaines...). 
Lavez toujours soigneusement vos cueillettes, la cuisson élimine le problème mais pour certaines préparations la cuisson ruinerait la cuisine ;) comme avec cette petite limonade que je vous propose aujourd'hui en cuisine nature. (retrouvez toutes les recettes de cuisine nature de mon blog en cliquant sur le lien) 
Limonade aux fleurs de coucou © Popote et Nature

Ingrédients 
- 1,2 litre d'eau de source
-  environ une trentaine de hampes florales de coucou bien écloses 
- 50 g de sucre
- 1 jus de citron

Préparation 
Cueillez les fleurs un jour de soleil pour que les fleurs soient bien écloses. Lavez les soigneusement et séchez les. Laissez les dans un pot avec un peu d'eau pendant  20 mn environ pour qu'elles finissent de sécher tranquillement.
Remplissez la bouteille d'eau,  il vous faut une bouteille en verre qui résiste aux pressions genre ancienne bouteille de limonade ou bouteille de bière car la préparation va fermenter légèrement et produire du gaz , il faut donc pouvoir fermer la bouteille et que celle ci puisse supporter la pression du gaz sans exploser ;) Il faut également une bouteille que vous n'allez pas remplir jusqu’en haut. (donc une bouteille de  1,5 litre environ)
Ajoutez le sucre et le jus de citron à l'eau. 
N'utilisez que les fleurs jaunes, retirez le vert et ajoutez les fleurs dans la bouteille. Quand vous avez mis toutes les fleurs, fermez la bouteille et mélangez vigoureusement. Les fleurs vont remonter au repos c'est normal. 
Laissez la bouteille pendant environ 2 à 3 jours au soleil. Remuez délicatement la bouteille une fois par jour. Au bout de ces 3 jours, ouvrez la bouteille, cela doit faire un petit pschittt à l'ouverture et faire quelques bulles sinon laissez encore une journée.

Astuce : La première fois que j'ai fait cette limonade, il n'y avait pas de soleil, il faisait gris mais j'avais encore du chauffage dans la maison, ça a suffi pour lancer la fermentation. 

Filtrez votre boisson pour retirez les fleurs et les quelques impuretés qui pourraient subsister. 
Comme j'aime bien le pétillant, j'ai laissé la bouteille sans les fleurs en dehors du frigo pendant encore une journée. Le soir j'ai mis ma bouteille au frigo et le lendemain hop ! un petit verre bien pétillant tout frais à déguster. 
Ce n'est pas trop sucré, juste ce qu'il faut avec un petit goût floral  citronné. Un petit plaisir sauvage ;) .A vous de tester !
Limonade aux fleurs de coucou © Popote et Nature

Limonade aux fleurs de coucou © Popote et Nature


Limonade aux fleurs de coucou © Popote et Nature


Une petite limonade à  déguster avec une petite salade sauvage ? ;) 

salade aux fleurs sauvages © Popote et Nature

© 2012 - 2018 Copyright Popote et Nature- Béatrice COUROUBLE , tous droits réservés . les textes et les images de ce blog appartiennent à leur auteur. Interdiction formelle d'utiliser ou de copier tout ou partie sans autorisation écrite de l'auteur.

2 commentaires:

  1. "Laissez les dans un pot avec un peu d'eau pendant 20 mn environ pour qu'elles finissent de sécher tranquillement."
    je ne comprends pas cette phase, vous pouvez m'éclairer? Merci d'avance

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour. En fait j'ai laissé mes fleurs dans une sorte de petit vase après les avoir séchées doucement avec un papier absorbant, ça permet de pouvoir manipuler des fleurs non humides et dont le parfum subtil réapparait une fois plus séches . J'espère que cela vous semble plus clair maintenant ? ;)

      Supprimer

Laissez moi un petit mot, une question, un avis sur mes recettes , cela me fait toujours plaisir d'échanger avec vous. ;)

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...